31 juillet 2016

mon été...

juillet 2016
Pas pire comme premier résultat!
Récemment, je vous partageais mes plans et mes espoirs pour ma cuisine de belle saison. Voilà, on est dedans et, malgré les pluies surprenantes, la grêle, les orages, et les vents, le potager a poussé.

C'est la premières année que je me permets de faire pousser des aliments que nous consommerons.
Pendant des années, les anciens propriétaires utilisaient toutes sortes de produits pour éradiquer les bibittes et les mauvaises herbes. J'ai donc attendu une dizaine d'années avant de m'y mettre.

Persil, coriandre, piments habanero, tomates italiennes et roses, fèves rouges pour le chili, de la ciboulette et de l'ail chinois. J'ai rapetissé le coin des échinacées, de la rhubarbe et des pavots géants d'orient.

Je n'ai pas de mérite: j'ai acheté des petits plants déjà poussés à la pépinière dans le stationnement de l'épicerie. Malgré l'ajout d'un peu d'engrais soluble pour les fruits et légumes, les fleurs tombaient et ne faisaient pas de fruits. J'ai donc enrichi (ou: amendé) le terreau avec de la terre noire et un peu de fumier.

Comme l'homme a vu que ses piments préférés poussent bien dans ce coin, à la fin de l'été, nous remplirons la section avec encore plus de bonne terre et de bon compost pour l'an prochain!

La surprise: la ménagerie du coin ne touche pas à mes plants. Au début, le persil se faisait manger par un insecte mais je l'ai détrôné par accident. Il n'est plus jamais revenu. On aurait dit un croisement entre un gros perce-oreille et une grosse fourmi... Le lièvre, la marmotte, les écureuils, personne n'y a encore touché!!! J'espère que nous sommes en sécurité! Si les animaux n'en veulent pas, est-ce un signe???




Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...